Construction des parcelles surélevées pour les personnes à mobilité réduite

publié le 1 juin 2010 à 07:55 par Nicolas Bruyant   [ mis à jour : 1 juin 2010 à 08:01 ]
le mercredi 28 avril 2010

« Une quinzaine de volontaires ont répondu présent.
Le chantier s’est composé de deux groupes bien distincts sans le vouloir un groupe de
femmes et un groupe d’hommes. Après quelques discussions nous nous sommes rendu compte
que les hommes ne voulaient pas nous laisser jouer avec leurs outils. Alors, pris sur le fait
dans un rôle de machos, nous avons partagé nos outils et nous avons partagé un bon moment
tous ensemble en jouant sur nos différences.
Je salue la présence de Fleur, une jeune jardinière enceinte de neuf mois qui jardine sur la
parcelle collective. Elle est venue avec son petit de 2 ans et demi. Pendant que sa maman
retirait les clous des palettes avec un arrache-clou, le petit s’occupait d’arroser les plans sur
une parcelle voisine sous la surveillance d’une autre jardinière. Nous avons trouvé cela
mignon et très familial. Je lui ai confectionné un chapeau à la mode de mon grand-père avec
un journal trouvé dans le cabanon, avant de lui donner ma casquette car le soleil été trop fort
à cette heure de la journée.


Babette pour remercier les jardiniers qui oeuvraient pour qu’elle puisse avoir la possibilité de
jardiner comme tout le monde, nous a offert des rafraichissements avec des petits gâteaux.
Très sympa !

... Suite dans la pièce jointe...
Marie

Ċ
Nicolas Bruyant,
1 juin 2010 à 08:00
Comments