Fête d'inauguration du cabanon - le discours de Jean-Philippe Vincent, président de l'association

publié le 25 juin 2011 à 15:18 par EcojardinsFontainois   [ mis à jour : 25 juin 2011 à 15:30 ]

Discours pour l’inauguration des installations des éco-jardins fontainois.

25 juin 2011

C’est avec fierté et bcp d’émotion que j’ai le plaisir de m’adresser par ce beau soleil à vous tous, les nombreux élus municipaux et du Conseil général en la personne de Catherine Brette, invités, adhérents et amis. N’ayant pas l’aisance et la pratique oratoire de notre maire qui peut faire un discours avec 3 mots sur un bout de papier, je me suis permis d’écrire celui-ci pour ne pas abuser de votre patience pour étancher votre soif et surtout ne pas oublier les points essentiels  d’un projet qui se réalise aujourd’hui.  Yannick Boulard l’avait annoncé à notre AG en février dernier,  les installations devaient être terminées pour le début de l’été : Et bien 4 jours  après le solstice, c’est chose faite, la réception des travaux a eu lieu mercredi dernier et les ouvriers ont quitté le chantier hier. Bravo !

Chers amis, quelle satisfaction, quel soulagement  de pouvoir fêter l’aboutissement matériel d’une idée proposée il y a près de 5 ans dans une commission de travail de l’agenda 21, et voir la concrétisation de plus de 2 ans de réflexion, d’échanges et de négociation avec des phases de doute, d’impatience, de déception pour les retards et reports, de coups de gueule du président.

Devant la qualité des installations que nous inaugurons aujourd’hui et que nous peaufinerons, et que décorerons comme les portes avec la participation des jeunes de la commune, je vais essayer de n’oublier personne dans nos remerciements.

Tout d’abord les pionniers du groupe de travail qui a mis en œuvre la mesure adoptée dans l’agenda 21 initié par les adjoints en charge du Développement Durable, Laurent Thoviste puis Sébastien Tessier.

Nos remerciements ensuite aux services municipaux, à la mission D.D. menée par Marie-Stéphanie Dechaume, et les Services techniques. Bien sûr au Conseil municipal qui a voté le financement de ce programme immobilier et les installations en complétant de manière conséquente de plus 30% l’enveloppe financière initiale pour notre satisfaction. Je signale que le Département indirectement a contribué puisque le C G subventionne la ville pour une partie des investissements.

Nos remerciements vont aussi au bureau d’études d’architectes « Landfabrick » qui a mis en forme nos idées  en prenant en compte nos désidératas. Merci aussi à l’entreprise de charpenterie Barbier pour sa compréhension à nos suggestions d’adaptation et pour les belles chutes de planches et liteaux données pour faire des étagères dans nos casiers de rangement.

Bien sûr je dois associer à cette réussite mes collègues du Bureau élargi, celui de 2010 et l’actuel, mais aussi les adhérents, membres des commissions « aménagements, matériel, animation », et aussi les adhérents qui de manière opportune se sont joints à nous pour les chantiers, jusqu’à hier soir. Une mention spéciale pour Loïc, un jardinier qui a fabriqué bénévolement 4 bancs avec le bois offert par son employeur.Tout cela a été facilité jusqu’en mars dernier par la collaboration efficace et cordiale des deux animatrices de Brin d’Grelinette, Lénaïg et Maud.

Ces belles installations que nous allons peaufiner seront à entretenir comme prévu dans la convention qui nous lie à la Municipalité. Nous serons vigilants au respect du bien public.  Nous comptons donc sur votre sens du bien collectif pour respecter ce patrimoine qui nous est confié. Le règlement intérieur, que chaque titulaire de parcelle à signé, stipule bien les modalités de fonctionnement. Nous avons du, malheureusement, constater que le matériel collectif a subi des dégâts, que des outils ont disparu ou ont été cassé, que la gestion de l’eau peut être améliorée, que la pompe manuelle pour l’eau du puits est encore cassée, que les composteurs en bois, certes fragiles, sont quasi tous détériorés. Sans vouloir assombrir l’ambiance de cette fête, je rappelle que chacun est responsable et qu’un petit mot gentil pour un oubli ou une pratique défectueuse peut contribuer à la bonne marche de nos jardins.

Je rappelle que l’écologie est un des fondements de cette association : pas de gaspillage de l’eau, des ressources gratuites comme le compost, etc. Quand je vois les achats que beaucoup font pour du terreau et compost, et que les composteurs ne fonctionnent pas correctement et ne produisent pas le fertilisant attendu, c’est qu’il y a encore du travail de formation et vulgarisation à faire.  Nous avons organisé en mai et juin deux formations : 7 participants à la première, une douzaine à la deuxième ; décevant quand on voit les besoins de la majorité des jardiniers. Mais les éco-jardins fontainois n’ont qu’un an, alors restons patients et optimistes.

Ma gorge commence à avoir soif et nous allons célébrer cela dans la bonne humeur grâce à l’apéritif offert  par la Municipalité, qui sera suivi d’un repas partagé avant que ne reprennent nos activités ludiques pour les enfants (merci aux mamans qui ont organisé les jeux pour nos bambins, Audrey, Marie-Odile et Fleur) et pour les grands. Pour pratiquer l’écologie, nous avons suggéré aux adhérents de venir avec leurs vaisselles pour ne pas remplir les poubelles de produits plastiques, et de conserver leur verre en l’identifiant éventuellement avec un feutre.

Merci pour votre attention, merci pour vos contributions gastronomiques et pour les démonstrations de cuisine.  Longue vie aux éco-jardinier fontainois.

Comments