La Visite des jardins de Meylan

publié le 12 juin 2009 à 03:57 par Nicolas Bruyant   [ mis à jour : 15 juin 2009 à 01:42 ]

Compte-rendu des visites des 5 et 6 juin des Jardins familiaux des Buclos-Grand pré par l’association des Eco-jardiniers fontainois


Les jardins familiaux des BUCLOS-GRAND PRE de Meylan sont au coeur de la ville et font partie des diverses activités pratiquées par l'Union des Quartiers qui compte 500 adhérents.

Nous avons été particulièrement bien accueillis par:

- le Président de l'association des jardiniers, André BORNARD,
- par Jean-Charles POKO (désolés pour l'orthographe) qui s'occupe
principalement des oiseaux. Une dizaine de nichoirs sont installés dans les arbres. L'espace des Jardins Familiaux a été agréé Refuge LPO par la Ligue pour la Protection des Oiseaux.
- par Daniel MARTIN chargé de l'entretien de la pelouse des parties
communes,
- par Gilbert UDRI co-fondateur qui s'occupe du compost collectif (pas de
compost individuel normalement)
- et autres adhérents venus en renfort.

Nous étions une cinquantaine d’Eco-jardiniers fontainois à déambuler dans les allées, si l’on compte les deux visites.


Les jardins existent depuis 22 (23) ans. Le terrain inoccupé à l'époque a été prêté par la faculté de pharmacie et cela continue. Il s’agit donc d’un statut d’occupation précaire (contrairement à celui de nos jardins de Fontaine), bien que des extensions de la faculté de pharmacie aient déjà été faites, mais côté faculté de médecine.

Il est classé en zone naturelle donc inconstructible pour l'instant.

Les jardins sont gérés par la section Jardins de l'association de l'union de quartiers (bénévoles). 

Leur site Web : http://uqbgp.meylan.free.fr auquel vous pouvez rendre une petite visite, il suffit à l’ouverture de cliquer sur « jardins familiaux ».



La mairie a construit le cabanon + la clôture, qui a en revanche été entièrement végétalisée par les soins des jardiniers. De manière un peu étonnante, signalons que les passants ont le droit de traverser, sans que cela semble donner lieu à des déprédations notables.



            L'eau pour l'arrosage provient du réseau (consommation annuelle d’environ 300 m3/an) et arrive à 2 fontaines avec bassins, qui permettent d’avoir de l’eau à température ambiante (préférable à l’eau froide du réseau pour arroser les jardins !) et aussi d’y mettre des poissons rouges, servant en quelque sorte de « témoins biologiques » de la qualité de l’eau suite aux rinçages de matériel fait par les jardiniers. Certains y ont d’ailleurs laissé leur vie (je parle bien sûr des poissons rouges !), surtout au début. Il s’agit aussi d’un point de rencontre (ah, les lavoirs d’autrefois...).


La surface est de 4000m² dont 3600m² sont répartis en parcelles de 50 m² environ. Il y a 3 ou 4 parcelles qui font entre 150 et 200 m² avec des

arbres et qui sont entretenus par les tous premiers jardiniers. Ces grandes parcelles correspondent au début des jardins, et elles sont repartagées en parcelles plus petites au fur et à mesure du départ de leurs titulaires.

Car les jardins restent aux heureux locataires autant de temps qu'ils le veulent : pas de limite de durée... Une « rotation naturelle » existe néanmoins, mais 12 jardiniers ont cependant 23 ans d’ancienneté, et sont donc présents depuis la création des jardins.

Les autres parcelles n'ont pas d'arbre, mais les arbustes fruitiers type groseilliers ou framboisiers y sont acceptés, moyennant une plantation à 60 cm de la limite. Cette distance permet d’éviter qu’ils empiètent sur les allées ou fassent de l’ombre au voisin le cas échéant.

Les 400m² restant constituent les allées et les parties communes.

Il y a 72 parcelles de 50m² et quelques unes de 25m². Une liste d'attente importante (environ 30 personnes)

Les parcelles sont marquées par des bornes ou des pavés autobloquants posés sur champ. Nos interlocuteurs insistent sur l’importance de ce bornage, les dérives étant faciles lors des bêchages...


Sur Meylan il y a environ 200 parcelles de jardins collectifs répartis sur 4 îlots dans toute la ville.


Le cabanon avec auvent est collectif avec des casiers partagés par 2 personnes et un casier pour les outils communs. Un petit bout de terrain lui est accolé avec chaises et tables pour un petit café entre amis.

Chaque jardinier a ses propres outils mais l'association prête les plus gros : grelinette - barre à mine - cisailles - brouettes – débroussailleuse, ainsi qu’un livre de jardinage avec ficelle « antivol », cette dernière fonction étant plus symbolique qu’autre chose...

En revanche, les arrosoirs restent individuels, la simultanéité fréquente d’utilisation ne permettant guère un usage collectif de l’instrument !

Prévoir une poubelle à l'entrée du cabanon

Petit regret : ils n'ont pas de toilettes sèches.


Les jardiniers se réunissent principalement 2 fois par an

- en octobre  pour l’assemblée générale (attention : présence obligatoire !), avec compte-rendu de l'année écoulée avec règlement de la cotisation

Les parcelles devenues inoccupées sont attribuées à ce moment-là pour les personnes en liste d'attente (entre 3 ou 4 chaque année).


- en novembre : une demi-journée de travaux collectifs est prévue : tailler les haies communes - enlever tous les branchages (mis dans des bennes)-

entretien des allées.


Ils récupèrent des copeaux pour les allées communes auprès de paysagistes bien contents de s’en débarrasser - Sté BAOBAB à la TRONCHE

Pour le compost : ils demandent une grande discipline : pas de branchages mais il y a facilement des dérives !!

3 bacs de 4 x 2 m :

- éléments frais

- compost mûr

- ligneux


Feux interdits (ceci correspond d’ailleurs à l’application de la législation générale en zone urbaine), mais aussi tout châssis ou serre (considérés à juste titre comme très inesthétiques, et pouvant ensuite donner lieu à des dérives type pseudo-résidences secondaires)

Le règlement est globalement bien respecté par les jardiniers ; en témoignent les 2 seules exclusions prononcées en 23 ans d’existence...


La cotisation est d'environ 50 euros par an répartis :

- 10€ pour l'eau

- 10€ pour les outils

- 10€ pour la cabane et l'entretien

- 10€ pour achats divers

- 10€ pour la cotisation annuelle



Compte-rendu rédigé par Marité et Noël,

Complété et mis en forme par Patricia.

Mis en ligne par Nicolas

Comments